Réflexions sur les métiers d'avenir


Avec la crise du Covid 19, on s’interroge sur les effets du confinement sur le marché du travail. Sans faire de prévision économique, ici, je développe des pistes de réflexion sur quelques types de métiers que le marché du travail pourrait offrir. On ne sait pas encore comment on travaillera demain, mais on sait qu’on travaillera autrement. « On aura un Québec différent après cette pandémie », a laissé savoir le Dr Horacio Arruda (Directeur national de la santé publique).

Vers de nouvelles catégories d’emploi

Dans cette dynamique de changement, c’est légitime de parier sur une évolution des métiers. Même s’il est tôt pour faire des projections, c’est certain que la crise actuelle aura dessiné de nouvelles distinctions : emplois essentiels ou non, emplois requérant un contact physique ou non, emplois compatibles avec le télétravail ou non, emplois dans la santé ou non… De plus, le respect des mesures de distanciation sociale est désormais un critère avec lequel les chercheurs d’emploi devront composer.

Les emplois autour de la santé

Le besoin de se maintenir en santé vient basculer les habitudes des consommateurs. Probablement que de nouveaux métiers graviteront autour de la santé et de nouvelles spécialités pourraient émerger. On verrait alors des consultants en renforcement immunitaire qui compléteraient ainsi le travail des nutritionnistes, et ce même si on aboutissait à des vaccins performants. La santé immunitaire serait aussi importante que la santé buccodentaire par exemple.


Depuis le début de la crise, l’expérience a démontré l’importance de produire localement de l’équipement médical. Les manufactures recrutent actuellement en prévision des besoins immédiats et futurs, ce qui n’est pas sans poser un grand défi : l’organisation d’un réseau de transport et de livraison efficace. D’ailleurs, en pleine pandémie, les employés de l’ambassade canadienne en Chine ont eu à relever des défis d’approvisionnement pour que l’équipement médical arrive au Canada.

Des métiers valorisés

La construction a été l’un des premiers secteurs visés dans le plan de relance. Les architectes reverront-ils leurs façons de procéder ? La question se pose, car, étant devenu un enjeu de santé, le concept d’espace ne sera plus associé seulement au luxe et au confort. La crise a aussi fait ressortir certains métiers. On ne parle plus de médecins, d’infirmiers ou de préposés aux bénéficiaires, mais d’anges gardiens allant au front. Cette crise a surtout mis en lumière certains métiers comme les chauffeurs-livreurs, couturiers, préposés en entretien ménager ou commis d’épicerie. La reconnaissance sociale dont jouissent en ce moment ces professions essentielles pourrait influencer les individus lors d’un processus d’orientation professionnelle, notamment chez les jeunes... Une façon d’être héros dans sa vie et pas seulement dans un jeu vidéo !


Et l’art dans tout ça ?

Des secteurs devront s’adapter et user de créativité. On a vu des scènes touchantes montrant des artistes chanter devant des centres d’hébergement pour ainés. On peut entrevoir les prémices de partenariats plus fréquents entre l’industrie culturelle et le secteur de la santé. On peut supposer que l’art gagnerait plus de terrain si l’offre de services culturels aboutissait à une forme d’art mobile. Les acteurs auraient intérêt à travailler ensemble et les industries devraient se réorganiser dans ce sens.


Les nouvelles technologies

Pour finir, les nouvelles technologies sont les grandes gagnantes de cette crise. Être capable de travailler à distance est en train de devenir une compétence d’avenir et peut être pas juste pour les emplois de bureau. Le télétravail de milliers d’employés l’a clairement démontré. Disposer d’une connexion internet de qualité est devenu un prérequis, ce qui ouvre un énorme chantier : réduire la fracture numérique et répondre au besoin de justice sociale des moins favorisés.


Pour suivre l’évolution des métiers en demande au Québec, consultez les travaux des comités sectoriels de main d’œuvre (CSMO) ou le site de l’Information sur le marché du travail (IMT) de Service Québec.

https://www.cpmt.gouv.qc.ca/reseau-des-partenaires/comites-sectoriels.asp

http://imt.emploiquebec.gouv.qc.ca/

À l'Affiche
Posts Récents
Recherche par Tags
Suivez-Nous
  • Facebook Classic
  • LinkedIn Social Icon

Nos Partenaires :

Fier membre de :

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Icône sociale

5181, rue d'amiens, 3e étage Montréal-Nord, QC H1G 6N9

​© 2020 mise à jour par Impulsion-Travail