Demandeurs d’asile, à quelles portes frapper ?


Quelle est la différence entre un demandeur d’asile, un réfugié et un sans-papier? Le savez-vous?

Le demandeur d’asile est une personne qui a fui son pays d’origine et demande protection dans un autre pays. Cette personne pourra devenir réfugié accepté lorsqu’elle sera passée devant le tribunal et qu’une décision positive sera prise dans son dossier et éventuellement devenir citoyen canadien. Le sans-papier ou sans statut est une personne qui a épuisé tous ses recours au tribunal administratif et contraint de quitter le pays à une date précise.


Ces différences sont importantes, parce qu’elles permettent de savoir quels sont les soutiens dont elle peut bénéficier en matière de recherche d’emploi. Nous présentons ici, quelques services et conseils aux personnes qui détiennent un statut de demandeur d’asile.

https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/publications/fr/divers/Guide_demandeur_asile.pdf


Assurance Emploi


Tous salariés, incluant les demandeurs d’asile, qui accumulent des heures assurables d’emploi (entre 420 et 700 heures) sont admissible aux prestations régulières de l’assurance emploi. Ils auront droit à 55 % des revenus avant impôt, le calcul du nombre de semaines dépend de plusieurs critères. Le demandeur d’asile doit s’assurer que son permis de travail est valide afin d’être disponible à l’emploi.

https://www.canada.ca/fr/services/prestations/ae/assurance-emploi-reguliere.html


Service Québec


Le demandeur d’asile n’est pas admissible aux services offerts par Service Québec. Il ne peut participer à aucune des mesures d’aide telles que, par exemple : les projets de préparation en emploi, les programmes de subventions salariales, les services d’un conseiller en orientation.


Cours de français


Les demandeurs d’asile peuvent bénéficier gratuitement de cours de français offert par les centres d’éducation des adultes, mais certains frais d’inscription pourraient être exigés.

http://www4.gouv.qc.ca/FR/Portail/Citoyens/Evenements/immigrer-au-quebec/Documents/FEU_FrancisationDemandeurs_FR_FIN_IMP.pdf


CNESST


Cet organisme veille aux respects des droits de tous les travailleurs, incluant les demandeurs d‘asile. Elle fait la promotion des normes du travail, l’équité salariale et la santé et la sécurité du travail. Toute personne salariée peut porter plainte contre son employeur à la CNESST si ses conditions de travail sont jugées injustes.

https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/100/Pages/DC-100-1773.aspx


Permis de travail et renouvellement


Un demandeur d’asile peut faire gratuitement une demande de permis de travail au IRCC et suite à sa demande un numéro d’assurance social pour travailler (NAS) lui sera délivré. Le NAS est important parce qu’il permettra de produire la déclaration de revenus. Il n’y a aucune limite du renouvellement du permis de travail, mais il faut payer les frais de renouvellement de $150. Le délai de traitement pour le renouvellement peut-être très long, il est donc fortement suggéré de commencer la demande le plus tôt possible, avant la date d’expiration. Les conséquences d’un permis de travail expiré peuvent entraîner le congédiement et la non-admissibilité aux prestations régulières d’assurance emploi.

http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/coordonnees/index.html ou téléphonez au Centre de contacts clientèle au 514 864-9191, ou au 1 877 864-9191 (sans frais)


Permis de conduire


Toute personne, détentrice d’un permis étranger, peut circuler au Québec pendant six mois, et faire les démarches nécessaires pour l’obtention d’un permis du Québec.

Une fois le rendez-vous fixé, il faut vous assurer d’avoir tous les documents nécessaires en main :


  • Votre permis étranger

  • Une preuve de droit de séjour ou de résidence au Canada

  • Une preuve d’installation au Québec

  • Une preuve que vous résidiez dans le pays qui vous a délivré votre permis si vous l’avez obtenu depuis moins de 3 ans

  • Une traduction de votre permis de conduire si ce dernier est rédigé dans une autre langue que le français ou l’anglais

En fonction du pays de délivrance du permis de conduire, la personne devra passer différents examens théoriques et pratiques. Toutefois, dans le cadre d’une entente internationale de reconnaissance du permis de conduire, les ressortissants d’une dizaine de pays sont exemptés de ces tests.


Pour communiquer avec la SAAQ Région de Montréal : +1 514 954-7771

Ailleurs (Québec, Canada, États-Unis) : +1 888 356-6616







À l'Affiche
Posts Récents
Recherche par Tags
Suivez-Nous
  • Facebook Classic
  • LinkedIn Social Icon

Nos Partenaires :

Fier membre de :

  • Facebook Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Twitter Icône sociale

5181, rue d'amiens, 3e étage Montréal-Nord, QC H1G 6N9

​© 2020 mise à jour par Impulsion-Travail